Une campagne syndicale débouche sur l’interdiction des contrats zéro heure en Nouvelle-Zélande

16.03.2016 - Rédaction France

Cet article est aussi disponible en: Espagnol

Une campagne syndicale débouche sur l’interdiction des contrats zéro heure en Nouvelle-Zélande
Crédits image : iuf.org

Une longue campagne menée par l’affiliée de l’UITA Unite et soutenue par tous les syndicats néo-zélandais s’est traduite par un vote unanime du Parlement en faveur de l’interdiction des contrats zéro heure. Tous les contrats de travail devront à présent stipuler des heures de travail convenues et garanties ; ils devront également préciser les journées de travail et le début et la fin du travail.

Un contrat peut comprendre une « clause de disponibilité » pour des «  raisons justifiées », mais les salariés/es doivent percevoir une indemnité lorsqu’ils/elles sont en disponibilité. Ils/Elles peuvent également refuser des heures supplémentaires sans pénalité et des indemnités doivent être versées pour toute annulation d’heures de travail. Unite poursuit ses activités de syndicalisation et de campagne au nom des travailleurs/euses précaires à bas salaires.

Source : http://bonnes-nouvelles.be/

Source originelle : http://www.iuf.org/w/?q=node%2F4843

 

Catégories: Droits humains, International, Océanie
Tags: ,

Archives

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.